FORMATIONS DE SOPHROLOGIE

LES CYCLES DE FORMATION SOPHROLOGIE EN 10 SEANCES

Animé par Laure Belloir, Sophrologue

CYCLE 1: Eviter l'épuisement et le burn out avec la sophrologie

Durée du cycle : 10h

Ce programme de 12h30 ( en 10 séances hebdomadaires de 1h15 ) est proposé après une séance de découverte d' 1h15.

Les mercredi de 19h00 à 20h15

Séance découverte : 4 et 11 septembre

Cycle formation les  18 et 25septembre, 2 et 23 octobre, les 6,13,20, 27 novembre, les 4 et 11 décembre 2019

Tarif :  240€ et 20€ la séance de découverte.

Places Limitées à 12 personnes.

Sans pré-requis.

Le burn out  et le processus d’épuisement sont la conséquence d’un « trop plein » de stress qui dure dans le temps (stress chronique). Avant de vivre cette étape où le corps dit « non », il est possible grâce à la sophrologie de développer son acuité sensorielle, retrouver du pouvoir d’agir et de réajuster ce qui doit l’être dans tous les aspects de sa vie 

 

Pour qui ?

Les personnes en situation de fragilité et à haut risque d’épuisement : les aidants familiaux, les personnes en période de changement professionnel ou privée, les personnes ayant une maladie lourde chronique…

 

Pour Quoi ?

Pour sortir des zones de fragilités il s’agit de :

- Développer son acuité sensorielle et accéder à ses ressources intérieures, à ses capacités de prise de recul pour gagner en stabilité et en équilibre 

- Renforcer le positif et le plaisir dans son existence
- Retrouver du pouvoir d’agir et prendre conscience des changements que la personne peut opérer pour elle-même, des changements qu’elle peut induire dans son environnement (personnel et/ou professionnel) et ceux qu’elle ne peut pas changer.

 

 

CONTENU DU CYCLE 

L’harmonie du corps et de l’esprit repose selon les trois principes de base de la sophrologie :

-Le schéma corporel comme réalité vécue :

Le schéma corporel est une notion complexe qui recouvre la représentation mentale du corps, « son dessin », les sensations, formes, volumes, posture, etc …

Il s’agit d’habiter le corps et conquérir l’harmonie physique et mentale, grâce à la répétition de la prise de conscience corporelle.

Dans la prévention du burn out, la personne dévoile une plus grande conscience de soi. Il s’agit pour elle d’accéder à sa force intérieure afin de gagner en stabilité, en équilibre, à sa capacité à prendre du recul.

Les stimulations corporelles de la relaxation dynamique permettent ainsi une liaison plus fine entre les sensations, la perception (avec le schéma corporel) et la motricité.

Il ne s’agit pas tant de représenter son corps (schéma) que de le sentir -le ressentir, de le vivre tel qu’il est-.

Caycedo disait que : « La conquête du corps est la conquête de l’esprit. »

 

-Renforcer l’action positive :

Toute action positive dirigée vers notre corps ou notre mental a une répercussion positive sur notre « être tout entier ».

L’action répétée du positif, de l’agréable provoque un « effet boule de neige » sur toutes les dimensions de notre être.

Dans la prévention du burn out, la personne va renforcer le positif et le plaisir dans son existence.

 

-Développer la réalité objective :

Pour apprendre à voir les choses davantage comme elles sont, à développer plus de réalisme et donc d’efficacité dans l’action. Identifier pour ne pas s’identifier ! « vivre ce qui est ».

Dans la prévention du burn out, la personne va apprendre à vivre les évènements de façon plus objective, élargir l’éventail des solutions, des possibles. Devenir plus agissant, plus responsable de ses actes.

La personne va prendre conscience des changements qu’elle peut opérer pour elle-même, des changements qu’elle peut induire dans son environnement (personnel et/ou professionnel) et ceux qu’elle ne peut pas changer.

« Ainsi, pour prévenir un burn out, il sera important de prendre en compte trois étapes incontournables, qui sont l’acceptation de ce qui ne va pas, la remise en question qui aboutira au changement, avant une dernière étape qui conduira à la sérénité. » A Lancelot

 

CYCLE 2 : SE RECONSTRUIRE APRES UN BURN OUT AVEC LA SOPHROLOGIE

Ce programme de 10 séances est proposé après un entretien et une séance de découverte de 2h00.

dates en 2019 à venir

Tarif :  240 euros

Places Limitées à 12 personnes.

La Sophrologie pour se reconstruire après un burn out?

Après un burn out, la sophrologie est totalement adaptée pour se reconstruire avant d’envisager un retour au travail.

En revanche, le sophrologue ne peut intervenir qu’après une longue période de repos (qui peut varier selon les individus) durant laquelle la personne est prise en charge par la médecine générale.

La sophrologie offre donc une approche complémentaire aux thérapies classiques et ne peut s’y substituer. Il est généralement admis que les personnes désirent accélérer le processus de guérison ; or, des statistiques ont montré qu’un retour trop rapide au travail pouvait entrainer une rechute.

La sophrologie permet de s’offrir un espace privilégié dénoué de toutes attentes dans un cadre bienveillant.

-apprendre à revenir à soi

-traverser ce vide expérimenté par le processus du burn out par des ressentis, des sensations corporelles nouvelles

-accroître sa confiance en soi dans des moments de doutes profonds

-concevoir et expérimenter de nouvelles stratégies de vie 

-se sentir pleinement vivant

-faire émerger vos valeurs et vos priorités actuelles

 

Une séance de découverte vous est proposée après un entretien préalable qui pourra déterminer si la sophrologie est adaptée dans votre cas ou si une autre approche complémentaire est plus adaptée dans votre processus de reconstruction.

 

Vous pourrez ensuite vous engager dans un programme de 10 séances.

EN SAVOIR PLUS SUR LA SOPHROLOGIE

Qu’est-ce que la sophrologie ?

La sophrologie est une méthode efficace de gestion du stress physique et psychique.

La sophrologie vient du grec « sos, phren, logos » et signifie « étude de l’harmonie de la conscience ».

Méthode psychocorporelle, la sophrologie a été inventée en 1960 par Alfonso Caycedo, médecin neuropsychiatre, après avoir étudié l’hypnose et des techniques de relaxation. Pour créer cette pratique, il s’est basé sur la phénoménologie et les différentes étapes de modification de conscience en élaborant trois degrés qui s’inspirent du Yoga, du Bouddhisme et du Zen.

 

La sophrologie propose des outils concrets :

-prendre conscience de son corps et de ses possibilités

-apprendre à se détendre dans toutes les situations (lâcher les tensions)

-pratiquer des exercices simples pour se décharger (lâcher la pression), se recentrer et se recharger

-rétablir l’équilibre entre la tête et le corps

-découvrir les potentiels que nous offre la respiration. La respiration est une alliée pour découvrir notre corps, en conscience, afin de permettre une transformation.

 

La sophrologie est une pédagogie de l’existence, elle demande une participation active par un entraînement régulier.

La démarche sophrologique privilégie avant tout l’expérience vécue et l’autonomie. Le sophrologue va guider l’apprentissage des techniques et méthodes qui pourront ensuite être utilisées de façon autonome par chacun.

 

Les techniques :

Le cœur de la sophrologie est constitué d’une méthode qui évolue au fil de différents degrés.

Les relaxations dynamiques

Pratiquées debout ou assis sur une chaise, sans musique ou autre artifice éloignant l’expérience du quotidien, les Relaxations dynamiques sont des exercices très simples de mobilisation, d’étirements, de contractés-relâchés.

Les techniques spécifiques

Elles sont proposées dans le cadre d’un travail préventif comme la prévention de l’épuisement ou éducatif après un burn out afin d’apprendre à s’accepter, reconnaître ses limites, identifier ce que l’on accepte de l’extérieur et ce que l’on n’accepte plus.